Le tour des rochers de Leschaux

 

Catégorie : FACILE.

Niveau de risque : PASSAGES TRES DELICATS.

Enfants : à partir de 4 ou 8 ans selon l'itinéraire.

Temps pour monter : 1 h 30 (3 h 30 pour la boucle).

Dénivellation : 470 m.

Altitude au sommet : 1936 m.

 

A l'est de Bonneville, prendre le direction de Thuet puis de Brizon et continuer jusqu'au plateau de Solaison.

Se garer sur un des parkings : le parking principal le long de la route ou celui du lieu-dit "Aux Chalets", un peu plus bas. Pour cumuler cette randonnée avec l'ascension de la Pointe d'Andey (370 m de dénivelé et 1 h 30 aller-retour), préférer le parking principal :

 

63 copie 2

 

Rejoindre le col de Solaison qui se trouve tout au bout de la route goudronnée et qui est également accessible par divers sentiers.

 

Circuit à réaliser de préférence dans le sens contraire des aiguilles d'une montre. A l'étoile noire, sur cette carte, choisir entre le sentier à gauche (par le Mauvais Pas, à éviter avec de jeunes enfants) ou aller tout droit (par la Glacière) :

 

Capture plein ecran 27082018 174414 bmp

  

Un peu après le col de Solaison (où il faut suivre la direction des "Rochers de Leschaux par les Berriers"), il faut faire très attention au niveau du panneau qui se situe aux Berriers. Ne pas rester sur le gros sentier 4x4 qui ne mène qu'à une falaise équipée pour l'escalade. Le sentier devient dangereux et ne mène (presque) nulle part, en tout cas pas au sommet des rochers de Leschaux (erreur testée le 1er novembre 2017 !!!).

Aux Berriers, il faut prendre un petit sentier peu visible qui part à gauche et qui, après une porte métallique, traverse des pâturages.

Plus loin, le sentier grimpe dans des éboulis et des lapiaz. Il faut prendre le temps de chercher, en regardant vers le haut, des traces de sentier lorsque le tracé devient moins évident, car on risque d'aller vers des passages plus escarpés ou des trous si l'on ne suit pas le bon itinéraire.

Ensuite, différents panneaux permettent de ne pas se perdre. Une fois au sommet, il faut suivre la direction de "Solaison par grotte de la glacière".

 

A une intersection dans la forêt (panneau "Le Pertuis"), deux solutions s'offrent à nous :

* Par la glacière : itinéraire à privilégier avec des enfants, car moins risqué et à l'ombre dans la forêt. La grotte de la Glacière est un petit gouffre qui plaira aux enfants, le long du sentier.

* Par le mauvais pas : itinéraire plus risqué, avec un passage qu'il faut désescalader et qu'il faut éviter avec des enfants de moins de huit ans (ou alors, en montant, si l'on choisit de faire la boucle dans l'autre sens : un jeune enfant peut grimper sans trop de risques si un adulte se tient tout juste derrière lui).

 

Photos du 28 juin 2018

 

Le plateau de Solaison, vu du sentier entre le parking du bas ("Aux Chalets") et le col de Solaison :

 

47 1

 

 

48 1

 

 

1 17

 

 

2 16

 

Un premier passage un peu délicat, mais un enfant de quatre ans bien surveillé peut passer sans problème :

 

3 20

 

A droite, la Pointe d'Andey. Ne pas suivre ce qui ressemble vaguement à un début de sentier :

 

5 19

 

 

6 20

 

 

7 19

 

 

8 19

 

 

9 18

 

 

10 18

 

 

11 17

 

 

12 16

 

 

14 15

 

 

15 16

 

Le sommet des Rochers de Leschaux, à 1936 m d'altitude :

 

16 15

 

A gauche, la Pointe du Midi. Au milieu, la Pointe Blanche et à droite, le Jallouvre :

 

17 17

 

La vallée de Petit-Bornand-les-Glières (qui va de Bonneville à Saint-Jean de Sixt, au dessus de Thônes) :

18 16

 

 

19 15

 

 

20 14

 

 

21 10

 

 

22 9

 

Rhododendrons :

 

23 11

 

 

24 10

 

Trolles :

 

25 10

 

 

26 8

 

 

27 7

 

 

28 6

 

 

29 6

 

 

30 7

 

 

31 5

 

 

32 6

 

Le plateau de Cenise :

 

33 5

 

 

34 6

 

 

35 5

 

Attention à ne pas louper le petit sentier qui s'engage discrètement vers la gauche :

 

36 5

 

 

37 4

 

Le "Mauvais Pas", où il faut désescalader avec les mains et éviter de tomber, car il y a du vide en bas, sous le sentier :

 

38 3

 

 

39 3

 

En plus du Mauvais pas et de quelques passages qui côtoient des trous, il y a aussi ce pierrier pénible à traverser, avec des pierres qui roulent sous les pieds :

 

40 2

 

 

41 3

 

En cette fin de mois de juin, les fleurs sont omniprésentes :

 

42 2

 

 

43 3

 

 

44 2

 

 

45 2

 

 

46 1