Le Mont Charvet

 

Catégorie : TRES DIFFICILE.

Niveau de risque : PASSAGES DANGEREUX.

Enfants : à partir de 12 ans, si possible encordés.

Temps pour monter : 3 h.

Dénivellation : 1200 m.

Altitude au sommet : 2538 m.

 

L'ascension du Mont Charvet se fait à partir du parking au dessus du lac des Confins, juste avant la Chèvrerie. Entre le point bas (1440 m) et le sommet, il n'y a que 1100 m, mais il faut ajouter une centaine de mètres, car parfois le sentier descend au lieu de monter et bien sûr, au retour, il remonte au lieu de descendre.

Il faut suivre la route pour 4X4 en direction de la pointe percée, dépasser les chalets de Paccaly et le refuge de la Bombardellaz et, sous l'oratoire, tourner à droite en empruntant le sentier qui passe juste derrière le premier chalet de la Bombardellaz.

 

Au niveau d'un alpage, il y a une bifurcation : un sentier part à droite vers le sud et serpente dans les herbes, par la Combe du Mont Charvet. Il s'agit du sentier qui est indiqué sur les cartes au 1/25000ème. A gauche, un marquage rouge sur un gros rocher indique la direction du Mont Charvet, vers le nord. Ce sentier aborde le sommet par l'autre côté et se termine par de l'escalade, sans réel danger lors de la montée.

 

Pour le retour, il est possible de faire une boucle ou de redescendre par le même itinéraire. La descente par la Combe du Mont Charvet (côté sud) est peut-être moins dangereuse que par l'autre sentier et la grande zone d'escalade (côté nord). Toutefois, il y a un mur d'environ trois mètres de haut presque vertical, à dé-escalader en marche arrière. Nous avons fait cette randonnée avec mes filles de 17 et tout juste 13 ans, en montant par le sentier indiqué sur la roche (nord) et en redescendant par le passage très escarpé et la Combe du Mont Charvet (sud). Mais attention, il s'agit de jeunes filles habituées à la randonnée depuis leur plus jeune âge et prudentes. Il vaut mieux réserver cet itinéraire aux adolescents de plus de 14 ans.

 

Photos du 15 août 2017

  

Il existe un sentier qui évite d'aller jusqu'aux chalets de la Bombardellaz, mais je ne l'ai pas testé. D'ailleurs, je trouve dommage de se priver de la vue sur les chalets, pour gagner seulement quelques mètres :

 

23

 

 

24

 

Il vaut mieux emprunter le sentier qui passe derrière le premier chalet à droite :

 

1 1

 

En montant, on aperçoit, vers le sud, la Mamule, à 2404 m d'altitude :

  

2 1

  

La bifurcation (En bas de la photo, le sentier qui arrive d'en bas à gauche). Vers la droite, la Combe de Charvet et en haut à gauche, le deuxième sentier, dont la direction est indiquée sur la roche :

  

3 1

 

 

4 1

 

Après un sentier tranquille dans les alpages, il y a un long passage d'escalade avant d'arriver au sommet : 

  

5 1

   

Un peu avant l'arrivée au sommet :

   

6 1

  

La vallée de Sallanches vue depuis le sommet :

   

7 1

 

 

8 1

  

La Pointe Percée qui culmine à 2750 m d'altitude :

   

9 1

 

La vallée des Confins : 

  

10 1

  

Le sentier du retour (côté sud, par la Combe du Mont Charvet) :

  

11 1

  

Au pied du Mont Charvet :

   

12 1

  

  

13 1

 

 

15 1

 

 

14 1

 

 

16 1

  

Une petite arche :

   

17 1

 

 

18

 

A droite, les pointes de la Petite Miaz :

  

19

 

La Mamule : 

  

20

  

Derrière la lapiaz, le Mont Charvet et ses deux pointes (Le sommet est à gauche) et sur la droite, la Petite Miaz :

  

21

 

Les chalets de la Bombardellaz : 

  

22

 

La vallée du Bouchet, au Grand Bornand : 

  

25