Les Lacs des Chéserys et le Lac Blanc

 

Catégorie : FACILE ou DIFFICILE.

Niveau de risque : SANS DANGER par la Flégère ou PASSAGES DELICATS sur les échelles (dernière montée avant le Lac Blanc, quand on arrive du Col des Montets ou même de la Flégère si on ne prend pas le chemin le plus direct).

Enfants : à partir de 6 ans.

Temps pour monter : 1 h 30 avec le téléphérique de la Flégère et 2 h 30 au départ du Col des Montets.

Dénivellation : 475 m ou 1000 m selon l'itinéraire.

Altitude au sommet : 2352 m.

 

 

Le Lac Blanc se trouve au dessus de Chamonix, face au Mont-Blanc et à la Mer de Glace.

 

C'est une randonnée incontournable, splendide, inoubliable. Elle attire donc énormément de monde, d'autant qu'un itinéraire qui commence par un trajet en remontées mécaniques le rend facilement accessible au plus grand nombre. Il est préférable, lorsque c'est possible, de s'offrir cette randonnée hors saison et hors week-end.

 

Il y a plusieurs façons d'accéder au Lac Blanc :

* Une randonnée très facile, avec environ 200 m de dénivelé cumulé, en montant à l'Index par les remontées mécaniques. Ce parcours toutefois ne permet pas d'admirer les Lacs des Chéserys.

* Une randonnée facile avec seulement 475 m de dénivelé, en montant à la Flégère par les remontées mécaniques.

* Une randonnée difficile 100 % à pieds, mais magnifique, avec environ 1000 m de dénivelé.

 

Si l'on souhaite continuer jusqu'au Lac de la Persévérance, au-dessus du Lac Blanc, il faut compter une grosse demi-heure de marche et environ 150 m de dénivelé supplémentaires. 

 

Itinéraire par le téléphérique de la Flégère

 

Catégorie : FACILE.

Niveau de risque : SANS DANGER.

Enfants : à partir de 6 ans.

Temps pour monter : 1 h 30.

Dénivellation : 475 m.

Altitude au sommet : 2352 m.

 

 

Emprunter les remontées mécaniques des Praz de Chamonix, jusqu'aux Chalets de la Flégère, à 1877 m d'altitude. Reste alors un dénivelé de seulement 475 m. Si l'on monte jusqu'à l'Index, la pente est très limitée.

 

Informations et tarifs sur ce site : http://www.chamonix.com/flegere,83,fr.html

 

Itinéraire au départ du col des Montets

 

Catégorie : DIFFICILE.

Niveau de risque : PASSAGES DELICATS sur les échelles (dernière montée avant le Lac Blanc).

Enfants : à partir de 6 ans.

Temps pour monter : 2 h 30 au départ du Col des Montets.

Dénivellation : 1000 m selon l'itinéraire.

Altitude au sommet : 2352 m.

 

 

Se garer au Col des Montets (1461 m d'altitude), sur la route Chamonix-Vallorcine. Entre le Col des Montets et Chamonix, plusieurs sentiers s'élèvent vers le Lac Blanc. L'itinéraire détaillé ci-dessous part du Col des Montets, juste à côté du "chalet d'accueil de la Réserve", à 1461 m d'altitude.

 

La dénivellation entre les points le plus bas et le plus haut est de 891 m, mais compte tenu de quelques descentes à l'aller, la véritable dénivellation est plutôt de 1000 m.

 

C'est une randonnée tout à fait possible avec des enfants et quasiment sans danger. Les nôtres avaient entre 7 et 13 ans lorsque nous l'avons faite.

 

Après une montée très raide, le sentier se poursuit longuement sur un balcon qui ne demande pas d'effort. Le paysage est enchanteur : le Mont-Blanc majestueux, les glaciers, les différents lacs qui jalonnent le parcours, avant d'atteindre le Lac Blanc.

 

Peu avant l'arrivée, un effort soutenu est nécessaire pour grimper, escalader, gravir les derniers mètres (au moins une demi-heure tout de même). Des échelles sont installées par endroit pour faciliter l'ascension. Courage, ce dernier effort en vaut vraiment la peine.

 

Photos du 2 octobre 2011, à partir du Col des Montets

 

Tout près du chalet d'accueil de la Réserve, un grondement se fait entendre. Il s'agit d'une sortie gazeuse qui crée également des bulles plus ou moins grosses dans une flaque d'eau :

 

Blanc 10

 

Après une montée raide, un sentier balcon permet d'admirer la Chaîne du Mont-Blanc :

 

En montant au lac blanc 16

 

Les Glaciers du Tour (à gauche) et d'Argentière (à droite). Ces photos ont été prises début octobre, d'où ces jolies couleurs d'automne :

 

Blanc 2

 

 

Blanc 16

 

 

Blanc 17

 

Le plus haut des Lacs des Chéserys :

 

Blanc 19

 

 

Blanc 4

 

Le Lac des Chéserys et la Mer de Glace :

 

Blanc 20

 

 

Blanc 6

 

Le Lac Blanc :

  Blanc 7

 

 

Blanc 18

 

Sous ces graviers court de l'eau qui provient de l'autre côté du lac. En apparence deux lacs de couleurs différentes, alors qu'il n'y a qu'un seul lac dont les deux bassins sont reliés par un mince filet d'eau :

 

Blanc 8

 

En se retournant, on découvre l'autre partie du lac. Décor différent pour un même lac :

 

Blanc 11

 

Photos du 21 septembre 2017 (par les Montets)

 

1 7

 

 

2 6

 

Une petite mare recouverte de végétation :

 

3 8

 

Le village du Tour et son glacier :

 

4 7

 

La Pointe de l'Encrenaz, à 2887 m d'altitude :

 

5 7

 

 

6 7

 

 

7 7

 

 

8 8

 

 

9 7

 

 

10 7

 

Derrière nous, le sentier que l'on vient d'emprunter :

 

11 7

 

A gauche, le Glacier du Tour et, à droite, celui d'Argentière :

 

12 7

 

 

13 5

 

Les Lacs de Chéserys :

 

14 6

 

 

15 7

 

 

17 7

 

Le petit passage délicat des échelles :

 

18 6

 

 

19 5

 

La Mer de Glace :

 

20 5

 

Derniers efforts avant le refuge qui se trouve à côté du lac :

 

21 1

 

Le Lac Blanc :

 

22 1

 

 

23 2

 

 

24 1

 

 

25 1

 

 

26 1

 

Le Mont Blanc qui culmine désormais (relevé septembre 2017) à 4808.72 m :

 

27

 

 

28

 

 

30

 

 

31

 

 

32

 

 

33

 

 

34

 

 

35

 

 

36

 

Photos des 22 et 23 juillet 2019 : bivouac au-dessus du Lac Blanc (par le Col des Montets)

 

Prénanthe pourpre :

 

2 3

 

Cet étrange phénomène est toujours là : des remontées gazeuses à intervalles de quelques secondes :

 

4 3

 

 

5 bis

 

 

6 3

 

Campanule barbue :

 

7 3

 

Le Glacier du Tour :

 

10 4

 

Le Glacier d'Argentière :

 

11 2

 

Une étagne (= femelle bouquetin) et son petit :

 

12 3

 

 

13 2

 

Il n'est pas du tout farouche celui-ci :

 

95

 

    

15 3

 

Rhododendron ferrugineux :

 

16 2

    

Un des petits Lacs des Chéserys :

 

18 3

    

Dernières lueurs du jour sur le Mont Blanc :

  

19 4

  

 

20 4

 

 

21 3

 

 

23 3

 

Lever du jour :

 

26 3

 

 

97

 

 

28 2

 

 

29 4

 

 

32 3

 

L'Aiguille du Belvédère :

 

100

 

Vue sur le Glacier du Tour à gauche et le Glacier d'Argentière à droite, en montant au Lac de la Persévérance :

 

33 4

 

 

34 1

 

Vers 2400 m d'altitude, il reste des névés :

 

101 1

 

 

103

    

    

102

    

    

39 3

    

Raiponce hémisphérique :

 

40 3

    

    

42 3

 

 

43 3

 

Etonnante plante d'altitude :

 

45 2

   

Le Lac Blanc (composé de deux parties reliées par un ruisseau) :

 

46 3

 

 

47 2

 

 

49 2

 

Joubarbe des toits:

 

50 3

 

 

51 3

 

 

52 2

 

 

53 3

 

 

55 2

 

Ce névé rend le passage risqué. Il vaut mieux faire le tour du lac par l'autre côté :

 

56 4

 

Renoncule des glaciers :

 

57 3

 

Le ruisseau entre les deux parties du Lac Blanc :

 

58 2

 

 

59 2

 

 

61 1

 

 

63 3

 

 

64 2

 

Le refuge du Lac Blanc :

 

65 2

 

 

66 2

 

Un marmotte se prélasse au soleil :

 

69 3

 

Les escaliers et les échelles sous le refuge :

 

71 3

 

 

72 3

 

Le plus haut des Lacs des Chéserys :

 

74 2

 

 

75 2

 

 

76 2

 

Linaigrette :

 

77 3

 

 

78 2

 

Les Lacs des Chéserys "d'en bas" (un sentier permet de les longer) :

 

79 2

 

 

80 3

 

 

82 1

 

 

83 1

 

 

84 1

 

 

85 2

 

 

86 2

 

 

87 1

 

 

88 1

 

 

89 1

 

 

90 1

 

 

91

 

 

92 1

 

A gauche, le Glacier du Tour et à droite, celui d'Argentière :

 

93 1