Accueil

 

(Pour éliminer les publicités de ce site, installer Adblock Plus, que l'on trouve gratuitement sur Google).

 

Ce site vous présente de belles randonnées en Haute-Savoie. Pour chacune, vous trouverez le niveau de difficulté, la possibilité ou non de l'effectuer avec des enfants et à partir de quel âge, des conseils et des photos.

 

Je prends comme repère mes propres filles qui marchent très bien et facilement (et qui ont encore le courage de courir le soir, après une randonnée longue, alors que je n'arrive plus à mettre un pied devant l'autre) : 1000 m de dénivelé à 6 ans, 1300 m de dénivelé à 9 ans. Les indications que je donne concernent des enfants sportifs et bon marcheurs.

 

En début de saison, pour les enfants comme pour les adultes qui pratiquent peu d'exercice physique durant l'hiver, il est nécessaire de commencer doucement : une première randonnée facile, 500 à 700 mètres de dénivelé. Puis une seconde plus longue (900 à 1000 m de dénivelé). Ensuite, tout est permis en fonction de la forme physique et du courage de chacun !

 

Quand je dis que la randonnée est sans danger, cela ne veut pas dire qu'il y a un risque nul, mais qu'il est négligeable si les enfants ne courent pas partout, sont prudents et que les parents les surveillent et les tiennent par la main dans les passages un peu délicats.

 

Le temps s'entend pour un rythme de marche moyen, sans s'arrêter plus d'une à deux minutes pour boire ou souffler. A partir de 8 ans, un enfant sportif ne ralentit pas forcément les adultes.

 

Si vous n'êtes pas habitués aux randonnées (Tous les randonneurs ont commencé un jour), voici quelques conseils :

S'assurer avant de partir que la météo est clémente et ne présente pas de risque de précipitations ou d'orage. Partir tôt le matin, même si la météo est encourageante, car le temps change vite en montagne et peut être orageux en milieu de journée. Il est plus agréable de monter le matin, sans grosse chaleur, parfois sans soleil (encore caché par la montagne), avec un risque de coup de soleil moindre.

 

Prévoir le minimum : de bonnes chaussures de randonnée confortables, légères et non-glissantes. Dans un sac à dos : de quoi boire et manger en quantité suffisante, de quoi se couvrir en altitude et de la crème solaire. Pour les randonnées difficiles, une mini-trousse de pharmacie, une couverture de survie et un téléphone portable ne sont pas superflus.

 

Je conseille de se munir d'une carte IGN au 1/25000ème : l'acheter (environ 11 euros) ou mieux, se la faire prêter. Se perdre en montagne peut être dangereux.

 

Les randonnées sont classées par secteur sur les sites RANDONNEES EN HAUTE-SAVOIE (celui-ci) et RANDONNEES DANS LES ALPES (Autres départements des Alpes). Le lien vers ce deuxième site est disponible dans le menu, de même que les liens vers deux autres sites qui répertorient les itinéraires par "âge" :

*ALPIRANDO est consacré aux grands enfants, aux adolescents et aux adultes endurcis. Il présente des randonnées exigeantes ou même quelques courses d'alpinisme faciles.

* KIDSRANDO s'adresse aux enfants et décrit des randonnées qui sont adaptés aux enfants de trois à douze ans.

Enfin, le site RANDOLACS regroupent les randonnées qui permettent d'admirer un ou plusieurs lacs de montagne.

  

Des randonnées de difficultés variées

 

Les randonnées sont classées en six catégories :

 

Très faciles pour celles dont la dénivellation totale ne dépasse pas 300 m.

Faciles : entre 300 et 600 mètres de dénivelé.

Moyennes : entre 600 et 900 m de dénivelé.

Difficiles : entre 900 et 1200 m de dénivelé.

Très difficiles : entre 1200 et 1500 m de dénivelé.

Extrèmes pour les randonnées au delà de 1500 m de dénivelé, souvent en haute montagne, avec approche de glacier. Quatre à cinq heures sont nécessaires pour l'ascension. Ces randonnées ne sont pas envisageables avec des enfants.

 

Dans le menu, les randonnées sont classées de la plus facile à la plus difficile.

 

En plus du niveau de difficulté, lié essentiellement à la dénivellation et au relief, j'ajoute une catégorie "risques" :

* SANS DANGER : très peu de risques sinon ceux inhérents à la randonnée en montagne : cailloux qui roulent sous les pieds et qui peuvent faire chuter, entorse, coups de soleil, piqûre de vipère, orage soudain...

* PASSAGES DELICATS : quelques passages réclament de la prudence et, si des enfants y participent, il vaut mieux leur tenir la main ou rester près d'eux.

* PASSAGES TRES DELICATS : quelques passages très délicats (escarpés, étroits, au bord d'un précicipice) réclament une grande prudence et excluent les enfants trop jeunes.

* PASSAGES DANGEREUX : quelques passages sont vertigineux et une chute pourrait être mortelle.

* PASSAGES TRES DANGEREUX : quelques passages sont à pic, étroits et/ou glissants et une chute y serait, la plupart du temps, fatale.